Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Denier Belley-Ars
menu

Pâques en questions

Que célèbre-t-on à Pâques, pourquoi Pâques n’est-elle pas à date fixe, quelle est la différence entre Résurrection et réincarnation… Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Pâques.

Que célèbre-t-on à Pâques ?
La Pâque chrétienne célèbre le passage du Christ Jésus de la mort à la vie et la promesse que ceux qui ont été baptisés dans sa mort ressusciteront avec lui. Elle est le sommet de la vie liturgique.

Pourquoi Pâques n’est-elle pas à date fixe ?
D’abord parce que c’est toujours un dimanche. Selon des règles établies au IVe siècle, on célèbre Pâques le dimanche qui suit la pleine lune de printemps. L’équinoxe de printemps étant le 21 mars, Pâques est au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril.

Pourquoi un œuf de Pâques, un agneau ?
Ce sont les chrétiens d’Orient qui adoptèrent l’œuf comme symbole religieux. Il représente le tombeau dont le Christ est sorti vivant. La tradition de l’Occident catholique veut que les œufs distribués aux enfants soient apportés par les cloches parties à Rome le Jeudi saint et revenues dans la nuit du samedi au dimanche. Ainsi s’explique leur grand silence. L’agneau pascal symbolise Jésus mis à mort.

Quelle est la différence entre Résurrection et réincarnation ?
Ceux qui croient en la réincarnation pensent que nous avons plusieurs vies et que nous préparons au mieux la vie suivante, jusqu’à la réalisation de toutes nos potentialités humaines. À l’inverse, les chrétiens pensent que la vie est unique et qu’après la mort, la communion profonde que nous avons avec Dieu arrive à son accomplissement. Nous restons nous-mêmes, avec notre propre corps, mais différents, libérés des contraintes physiques, avec un corps transformé, « transfiguré ». Dans cette vie éternelle, qui est le règne de l’amour, nous restons, dans la prière, en contact avec nos proches.

Jésus est-il vraiment sorti du tombeau ?
La question que tout le monde se pose ! Quand il arrive au tombeau, l’Apôtre Jean voit et croit. Il le raconte. Jusqu’à son Ascension, Jésus est apparu de nombreuses fois à ses disciples. Beaucoup l’ont vu et reconnu, en ont témoigné avec force, jusqu’à en mourir. Croire en la Résurrection de Jésus est un acte de foi, de confiance absolue en sa Parole et en ceux qui l’ont transmise. C’est croire que l’amour et la vie sont toujours plus forts que la mort. C’est enfin croire que, comme Jésus, nous ressusciterons après notre mort et que nous entrerons avec lui dans une autre vie.

 

Source : Croire.com

Date de parution : 1/02/2008